Comprendre le Brexit

by / Monday, 24 July 2017 / Published in BlogFR, Travailler en Angleterre
Londres y el Brexit

Bonjour ! Aujourd’hui nous allons vous parlez d’un sujet important ces derniers mois. Beaucoup de personnes nous demandent : Qu’est-ce que le Brexit ? Qu’est-ce qui va se passer après le Brexit ? Me faut-il un visa pour travailler à Londres ? C’est toujours possible de venir vivre à Londres ? Est-ce que les Français peuvent encore travailler en Angleterre ? Les personnes qui ont déjà un emploi à Londres vont-elle devoirs rentrer en France ? etc.

Il y a beaucoup de fausses informations sur les réseaux sociaux. Des informations non fondées, sans queue ni tête. Et donc beaucoup d’entre vous sont perdus. C’est pour cela que l’on va vous expliquer ce qu’est le Brexit, de façon à ce que ce soit enfin clair pour vous.

Union Européenne

Royaume-Uni et l'Union EuropéenneOn va commencer par une petite introduction, pour se rappeler des origines. Les fondateurs de l’Union Européenne étaient 6 pays. La France, la Belgique, le Luxembourg, l’Italie, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Peu à peu, des pays se sont rajoutés pour arriver au nombre actuel des 28 pays de l’Union Européenne. Et avec l’image interactive, vous pouvez suivre le processus d’adhésion.

Le Royaume-Uni a essayé d’entrer à deux reprises dans l’accord à partir de 1962. Mais la France s’y est opposé. C’est finalement en 1973 que le Royaume-Uni a rejoint la CEE (Communauté Économique Européenne). En 1993 elle a été rebaptisée Union Européenne.

L’Union Européenne, c’est une organisation entre plusieurs pays, dans le but de trouver des intérêts communs, au travers de différentes lois. Par exemple : des accords économiques pour ne pas payer d’impôts quand on achète ou vend des biens dans un des pays membres. Ou encore y pouvoir voyager ou séjourner librement…

 

EC-EU-enlargement animation

Qu’est-ce que le Brexit ?

brexit

Littéralement le Brexit signifie « British & Exit » (Sortie/Grande Bretagne)

Nous pouvons simplement le décrire comme une séparation entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne.

Bien évidemment, comme toutes les procédures de divorce, la première étape48% contre le Brexit c’est la séparation. Ensuite les conditions de la rupture définitive seront négociées.

Un référendum a été réalisé, simplement pour demander aux Anglais s’ils souhaitaient divorcer de l’Europe.

 

La sortie du Royaume-Uni de l’Europe a été votée positive à 51,8% des voix. Dans des lieux comme Londres, L’Écosse et l’Irlande du Nord, les résultats étaient contre le Brexit avec une majorité absolue.

Londres et le Brexit

Comportement vis-à-vis du 23 Juin 2016

les rues de Londres pour protesterContre toute attente, après le résultat du référendum sur le Brexit le 23 juin 2016, Londres s’est réveillée avec une triste nouvelle : Le Royaume-Uni a voté pour le Brexit.

L’atmosphère que l’on aime tant à Londres était complétement différente ce jour-là.

La ville était plongée dans le silence, personne ne se parlait ni même se regardait. Alors qu’habituellement à Londres, les gens vous sourissent et peuvent même vous parler. Et tout ça dans la joie, la musique et la bonne humeur qui caractérisent tant la vie Londonienne.

Le 23 juin, toute la ville était sous le choc. Personne à Londres n’imaginait un tel résultat pour le Brexit. Les Anglais ne parlaient pas par honte, étant donné que la majorité des londoniens avait voté pour rester dans l’Union Européenne.

Mais dès le deuxième jour, Londres s’est réveillée et a commencé à reprendre le contrôle.

 

Londres veut reprendre le contrôle.

we love EuropeLes gens sont descendus dans la rue protester, demandant à ce que le référendum sur le Brexit soit refait une seconde fois. Parce que une décision si importante ne pouvant pas être prise avec moins de 52% des voix.

Ceux qui n’ont pas été voter se sont lamentés du résultat, et se lamenteront sûrement toujours. Pour eux le Brexit paraissait si insensé et tiré par les cheveux qu’il était impossible qu’une idéologie raciste puisse l’emporter dans leur pays, ce qui explique pourquoi ils n’ont pas exercé leur droit de vote.

Par ailleurs, d’autres anglais se sont sentis trompés par plusieurs politiques qui les ont manipulés et qui ont basé leurs campagnes sur des mensonges.

 

Ces hommes politique …Anglais qui se sont sentis trompés

Un de ces hommes politiques, Farage, a passé toute sa campagne en faveur du Brexit à dire que quitter l’Union Européenne permettrait au Royaume-Uni d’économiser la somme de 350 millions de livres.

Une heure après que le résultat du référendum soit révélé, Farage apparaissait à la télévision en disant qu’il s’était trompé dans ses calculs. Et qu’avec de sérieux efforts (et beaucoup de chance !) cette somme pourrait atteindre seulement 135 millions.

 

Les limites du Brexit

 Anti-BrexitLes conditions de cette rupture entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne vont se négocier pendant au moins 2 ans avant qu’il y ait une réelle conséquence.

Il est plutôt difficile de savoir sous quelles conditions le Royaume Uni va négocier cette sortie d’ici 2019. Étant donné que le Royaume Uni souhaite rester dans la zone de libre-échange. De plus il veut également avoir de l’autorité pour pouvoir décider et contrôler le volume d’étrangers qui entrent dans le pays.

D’un autre côté, l’Union Européenne veut conserver son unité.  Ne pas déléguer d’autorité au Royaume-Uni en ce qui concerne la création de ses propres lois sur l’immigration.

C’est durant tout ce processus que vont se décider les accords et conditions que les deux parties accepteront. A partir de ce moment-là les règles du jeu vont changer. Mais avant de savoir exactement ce qu’il va se passer nous devons attendre.

Activation de l’article 50

Cet article du traité de Lisbonne donne le droit à n’importe quel pays membre de l’Union Européenne de la quitter. Il sert donc officiellement à lancer le processus de séparation entre le Royaume Uni et l’Union Européenne.

Le processus de négociation sera de minimum 2 ans

Dans les lois qui régissent l’Union Européenne, il est stipulé que le processus de négociation doit prendre un minimum de 2 ans. Ce délai pouvant être repoussé en cas de désaccord de la part des autres pays membres.

La séparation à l’Europe

j'adore l'EuropeUne fois les conditions de séparation acceptées par les deux parties, le processus de séparation pourra commencer.

A ce moment-là le Brexit prendra forme, sous les termes et conditions adoptés par les deux parties

En résumé, personne ne sait exactement ce qu’il va se passer jusque-là. Ce qui est clair, en revanche, c’est que RIEN NE VAS CHANGER d’ici minimum avril 2019.

Alors laissez les politiciens se battre, se reprocher ce qu’ils veulent. De votre côté ne laissez pas tomber cette incroyable opportunité qu’est celle de vivre à Londres.

 

Sadiq Khan, Mayor of London

sadiq khanIl est important de se souvenir qu’à Londres les gens par rapport Brexit ont voté non à la question « voulez-vous sortir de l’Union Européenne ? ». De plus, le maire de Londres, Sadiq Khan, n’a pas cessé de faire campagne pour rappeler au monde entier que Londres est ouverte à tous.

Sadiq Khan a toujours défendu nos droits et n’as jamais arrêté de faire pression sur le gouvernement pour que Londres soit laissée en dehors du Brexit.

C’est bien la preuve que Londres est la ville de toutes les opportunités. Parce que tous ceux qui viennent de loin enrichissent cette ville de culture, de savoir et de diversité.

Sadiq Khan, fils d’immigrants, a grandi dans un appartement subventionné par l’Etat. Pour commencer il a distribué des journaux dès son enfance pour gagner de l’argent tout en continuant ses études. Il a été le plus jeune député de la Chambre des Communes (une des parties formant le Parlement anglais) et jusqu’ici c’est un des maires les plus aimés par la population.

Voici une de ses vidéos amusantes sur sa campagne « London is open » #londonisopen

Les principaux problèmes du Brexit

London voted inLes négociations entre les membres du Royaume Uni restent difficiles et compliquées. Car certaines régions ne sont pas d’accord avec le Brexit. Elles menacent donc de quitter le Royaume Uni dans le cas où le Brexit serait finalement mis en place.

Londres est la capitale et le moteur économique du pays. Le Brexit affecterait sérieusement l’économie de la ville puisque plusieurs grandes entreprises menacent de quitter le pays.

Un autre important problème serait de remplacer tous les postes de travail vacants dans la capitale. En outre, le Brexit mettrait fortement en péril les valeurs de diversité. Mais aussi les valeurs de liberté, de tolérance et l’image progressiste qui ont toujours caractérisé la ville de Londres aux yeux du monde.

L’Ecosse

l’Ecosse BrexitD’autre part, l’Ecosse, en 2014, a fait un référendum pour demander à ces citoyens s’ils voulaient quitter le Royaume Uni. La décision finale a été de rester, la principale préoccupation étant de ne pas quitter le marché unique Européen.

Ainsi leur souhait était de rester dans l’Union Européenne. Cependant, étant donné la situation actuelle, l’Ecosse a menacé le Royaume Uni à plusieurs reprises de demander son indépendance. Bien évidement dans le cas où le Brexit serait effectif, ce qui ne respecterait pas sa volonté de rester dans l’Union Européenne.

L’Irlande du Nord

Une autre partie affectée par le cas du Brexit est l’Irlande du Nord. En effet,  l’article 50 pour la séparation à l’Europeelle a été en conflit pendant de nombreuses années avec l’Irlande du Sud. Finalement depuis que les deux font partie de l’Union Européenne la situation s’est peu à peu améliorée pour laisser les conflits dans le passé.

A la question du Brexit, l’Irlande du Nord a voté pour rester dans l’Union Européenne. Car la quitter supposerait une régression sur toutes les avancées en ce qui concerne la coexistence pacifique avec l’Irlande du Sud, coexistence pacifique qu’elle a mis tant d’années à atteindre. De son côté aussi, l’Irlande du Sud a montré sa préoccupation. Elle n’écarte pas la possibilité de demander son indépendance dans le cas où le Royaume Uni activerait l’article 50 pour se séparer de l’Union Européenne.

Les anglais qui vivent partout en Europe

Il faut également noter que parmi les principaux concernés par le Brexit on retrouve les anglais qui vivent partout en Europe. Leurs destinations favorites sont l’Espagne, la France ou encore l’Italie. On suppose qu’ils ont voté non au Brexit car il va à l’encontre de leur style de vie.

Paris le futur des universités

De plus, les universités anglaises se trouvent fortement touchées par le Brexit. Comme vous le savez peut-être l’Angleterre est la maison de grandes universités, comme Oxford, qui accueillent beaucoup d’élèves étrangers européens. Mais le Brexit n’aurait pas un impact si négatif sur Oxford, surtout pour les français. En effet, l’université pense à ouvrir un campus à Paris pour les élèves européens. Vous imaginez ça ? Un mini Londres dans Paris ! Ce genre de relocalisation peut être bénéfique pour nous et apportera un peu de ce qu’on aime tous de Londres à Paris.

Il existe de nombreuses célébrités anglaises qui ont exprimé leur avis contre le Brexit et qui encouragent même la population à aller protester contre ce dernier pour tenter de l’arrêter. On peut trouver parmi eux l’ancien Premier Ministre conservateur John Mayor. Ou encore un autre ancien Premier Ministre Tony Blair.

 

Qu’est qu’être un Londoner ?

le référendum sur le Brexit soit refaitC’est une nouvelle communauté formée de jeunes venant de toutes les régions du monde ainsi que quelques anglais. Les Londoners sont des gens joyeux, ouverts d’esprit, qui aiment voyager. De même qu’ils n’importent pas d’importance à votre couleur de peau, vos origines ou vos études.

La plupart d’entre nous parle 2 à 3 langues bien que certains en parlent beaucoup plus ! Londres est une ville magique, qui vous change la vie pour toujours, qui vous montre un nouveau point de vue incroyable sur le monde. Mais surtout un point de vue que vous n’aurez jamais pensé imaginer.

 

Londoner et fière de l’être.

Nous sommes fiers de nos grands amis aventuriers, nous sommes une grande famille et nous avons des amis partout dans le monde. On aime notre ville, vivre à Londres est notre passion, on adore notre monde et par-dessus tout la liberté d’expression et la diversité que nous trouvons à Londres.

On voit le monde d’une façon différente des autres personnes, parce qu’être un Londoner est un choix. Ce n’est pas la conséquence d’être né dans un lieu déterminé. Nous avons décidé de vivre à Londres, de travailler à Londres, d’apprendre l’anglais à Londres. De tomber amoureux de l’été à Londres… Nous sommes Londres.

Et voilà ! Nous vous prévenons, Londres est une ville seulement pour les courageux. Parce que même si au début votre travail à Londres peut être un peu difficile, au final vous en sortirez grandis. Osez venir vivre à Londres et venez profiter du rêve londonien avec l’équipe de The London Dream. #londonisopen

 

 

Le Brexit prendra effet en 2019

london is openLa situation n’est pas encore claire, on ne sait pas comment va se terminer l’histoire. Mais ce dont nous sommes certains c’est qu’il reste encore beaucoup de chapitres à rédiger.

Vous imaginez si l’Ecosse prenait son indépendance ? Si l’Irlande aussi la demandait ? Si Londres restait au sein de l’Union Européenne pour qu’il soit toujours possible de venir travailler à Londres ?

Il y a beaucoup de questions mais nous devons attendre 2019 pour obtenir toutes les réponses aux questions sur le Brexit. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que Londres reste ouverte pour tout le monde #londonisopen. Nous devons profiter de cette grande opportunité que représente la vie à Londres.

 

Une expérience hors du commun.

Londres est la ville la plus avant-gardiste du monde alors ne manquez pas cette expérience unique et venez travailler à Londres. Et au sujet du Brexit ne vous inquiétez pas, vous devez juste savoir qu’il n’y aura rien d’effectif avant au moins 2019.

Si vous voulez qu’on vous aide à tout organiser !!! de la recherche d’appartements à Londres, de travails à Londres jusqu’aux cours d’anglais à Londres… La semaine même de votre arrivée vous pouvez travailler à Londres. Si ce que vous voulez c’est passer l’été à Londres on peut aussi organiser des séjours courts.

N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes l’agence qui peut vous rendre la vie plus facile pour venir travailler à Londres. Nous avons pris la décision de venir vivre à Londres il y a quelques années, et vous ? Oserez-vous venir travailler à Londres ?

Pour plus d’informations, vous pouvez nous écrire via le formulaire de notre site ou nous envoyer un email à l’adresse suivante : france@thelondondream.com.

Salut et au prochain post !

The London Dream

The-London-Dream-Logo

Tagged under: , ,

4 Responses to “Comprendre le Brexit”

  1. Théodu33 says : Reply

    Merci !! Enfin un site qui explique les choses simplement !! Thank you !! 🙂

  2. Paul says : Reply

    La personne que j’ai eu au tel m’a conseillé de lire ce poste pour être honnête il est top :p

  3. Pauline.Giloute says : Reply

    Je suis vraiment choqué de Farage !! Grrr

  4. Boujour,
    Je souhaiterais venir m’installer à Londres à la fin de cet été . Je souhaiterais solliciter votre aide pour tout conseils et informations qui pourront m’aider à trouver un emploi et logement d’ici Septembre.
    Je vous remercie d’avance pour votre aide.
    Fabienne

Leave a Reply

TOP